Le vendredi 19 janvier dernier, Madame le Maire de Lalbenque, Liliane Lugol, et son conseil municipal, ont accueilli les lalbenquoises et les lalbenquois pour participer à la traditionnelle cérémonie des voeux. L’occasion pour la municipalité de faire le point sur les réalisations passées et les projets à venir, et ils sont nombreux !

Après un propos introductif qui rappelait le contexte international difficile, Liliane Lugol a partagé sa conviction que l’échelon communal est l’un des plus pertinent pour faire face à l’actualité morose. Il s’agit donc pour la commune d’améliorer, à travers ses projets, la vie de la communauté au quotidien. Quatre thématiques sont au coeur de l’action municipale depuis trois ans : la démocratie participative, l’écologie, la solidarité et l’attractivité.

Depuis 2020, la démocratie participative est devenue la pierre angulaire du fonctionnement municipal afin que les projets correspondent aux attentes et aux besoins des habitants. Commissions municipales ouvertes, budget participatif qui rassemble chaque année entre 350 et 500 votants, groupes projets qui rassemblent élus et citoyens pour réfléchir à la conception de projets, sont autant d’actions concrètes qui favorisent la participation des habitants aux décisions.

Concernant l’écologie, la commune a agi pour la rénovation énergétique des bâtiments communaux : rénovation de 4 logements sociaux, isolation de la salle des fêtes de Saint-Hilaire, isolation des combles de la mairie. L’aménagement du parking et de la place de hameau à Saint-Hilaire au printemps 2023 a tenu compte des objectifs environnementaux en veillant à ne pas imperméabiliser le sol et à végétaliser l’ensemble. L’Atlas de la biodiversité communale (ABC) réalisé avec la LPO et le soutien de l’Office National de la Biodiversité, rassemble de nombreux habitants pour faire un inventaire de la biodiversité locale afin de mieux la protéger à l’échelon communal. En 2024, d’autres projets seront engagés : le Plan communal de sauvegarde, la constitution d’un groupe pour réfléchir à la place du vélo et la mise en place du compostage des déchets alimentaires pour les habitants du bourg.

Concernant la solidarité, la commune a agi pour améliorer le cadre scolaire des enfants l’école avec la rénovation des toilettes, la mise en place de l’accompagnement des enfants dans 2 bus scolaires sur 4 et enfin la mise en place d’une tarification sociale à la cantine, accompagnée de l’opération cantine à 1 €. Pour les séniors, le CCAS a retrouvé sa dynamique avec l’organisation d’évènements populaires et appréciés des ainés. En 2024, deux projets importants seront engagés pour les solidarités avec la création d’un tiers-lieu dans l’ancien presbytère qui accueillera un café associatif et familial et une ressourcerie. Ce projet bénéficie de l’aide de la CAF et va bénéficier du label Espace de vie sociale (EVS). Une nouvelle étude sera par ailleurs engagée début 2024 pour créer des logements inclusifs et inter-générationnels au bâtiment communal de La Vayssade.

L’attractivité enfin, notamment dans le cadre du programme « Petites Villes de Demain » auquel la municipalité attache beaucoup d’importance. Dans ce cadre, une étude urbaine a été réalisée en 2023 avec un important travail de concertation avec les habitants mais aussi avec les commerçants. D’autres projets vont transformer durablement la commune : aménagement des Terrasses de Saint-Quirin autour de l’église avec la création d’un Amphithéâtre de plein air, création d’un espace de coworking dans le tiers-lieu, rénovation de la maison Boissy pour accueillir des expositions et déclenchement de la première tranche de travaux pour l’église de Paillas.

Liliane Lugol a conclu son discours en remerciant toutes les personnes présentes, pompiers, gendarmes, agents municipaux, citoyens, élus locaux et nationaux, mais aussi les acteurs associatifs et économiques. Les invités ont tous été conviés à partager le verre de l’amitié.